chroniques d'une vie qui n'en vaut pas la peine

07 juin 2010

Speed Academy

Need_For_Speed_ProStreet_1266

Posté par mumin à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 mai 2010

Barcelona Y migrants

Certains n´ont jamais ouvert un livre de leur vie sans savoir que la leur est digne des plus grand romans jamais écrits,

Entre réalité et absurdité se tiennent des personnages les plus improbables et étonnants, évadés de la normalité pour la plupart et tous égarés en route,

Fugitifs d´une société qui n´a pas sû les intégrer ni les divertir mais plutôt les interner ou les dénigrer, ils échouent dans ces endroits oubliés, patientent en attendant que leur heure vienne en disputant des parties d´échecs en compensation de tout ceux qu´ils ont vécus,

Fatigués du long voyage qu´ils ont entrepris pour finir par se retrouver au milieu de ces débris de rêves usagés qui rongent leur propriétaires pour les remodeler a leur image,

Entre travestis aux milles amants d´une nuit, á la vertu légère, la voix grave et au grand coeur, usant leur talons dans des rues vétustes que l´amour a fui,

Des petits nerveux á l´orgueil immense et au quintal de haine á déverser en permanence se trouvent également des individus édentés á l´accent chantant, au sourire authentique et aux faux papiers,

Lorsque les princesses du macadam s´énervent face á des malabars de pacotille des étincelles surgissent du fond de la nuit,

Que ceux á qui ont á tout pris gardent la tête haute et encaissent les billets de leur commerce aussi illicite que leur présence et les coups de la vie en silence tout en maudissant les institutions qui ne veulent pas d´eux, pratiquent l´enculage de lois prosaïques,

Sous ces capuches se cachent des regards durs d´immigrés au visage voilé sans conviction religieuse, enveloppés d´un tissu invisible qui s´appelle l´espoir,

Entre tigres pédérastes que même l´armée n´a pu dompter á la recherche d´un collier, errant uniquement lorsque les étoiles sont de sorties et personnes pleine d´énergie que chaque heure décompose un peu plus en raison de l´origine chimique de leur joie, paumés qui se baladent avec leurs angoisses dans le but de les semer et autres fumeurs de cigarettes á la fumée épaisse, á l´odeur épicée qui fait plisser les yeux,

Influencé par l´atmosphère mon stylo soudain ne se laisse plus faire, le papier se rebelle et me recrache l´encre en plein visage, mes clés s´amusent á me jouer des tours á la levée du jour,

J´enfourche alors mes cornes et mes babouches puis file faire un tour en tapis volant implorer la clémence des cieux envers ces belles âmes perdues sans papiers ni propriétaire....

Posté par mumin à 15:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11843_352804035083_702440083_10126785_297843_n

Posté par mumin à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2009

Insomnie

Quelques grammes de mots coinces entre les dents qui m'empechent de retourner entre les bras de morphee,

Sans cure dans tous les cas a part engraisser les matinees, blanchir mes nuits, noircir mes cahiers et cerner mes yeux,

Pour exprimer a la force de mes poignets ce que ma bouche ne peut articuler durant ces longues journees sans saveur, sculpter au laser ces blocs de pensees velleitaires qui m'obstruent la vue, ne veulent pas me laisser me soustraire a ces divagations nocturnes sans interet general mais plutot comme une peine que je purge de mes veines,

Impossible de faire taire le sale gosse qui se reveille en moi lorsque les aiguilles du cadran avancent inexorablement de la grande nuit au petit matin,

Ces longues heures en tete a tete avec le papier prennent alors des allures de western dont je suis le seul cowboy charger d'attrapper au lasso cette inspiration sauvage pour un rodeo a l'issue incertaine, souvent jusqu'a ce que le ciel prenne cette couleur ecarlate,

Alors seulement je laisse les mots errants continuer a tourner en rond a l'arriere de ma tete en attendant leur tour, le temps que les phrases precedentes soient bien tassees et sechees.

Posté par mumin à 04:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2009

ZIVA

Prêt? On z'y va? Laisse de côté tout ce qui est payant et accompagne moi au pays du sommeil levant, là ou les rêves délivrent d'autres messages que ceux des publicités,

Mauvaise nouvelle Mickey est mort hier à Kaboul, sa bonne humeur et ses sourires niais ont fini par agacer, du coup Pluto à fini sa carrière à la fourrière et Minnie impliquée dans des affaires pas très claires,

Mystères, impressions de déjà-vu, angoisse et reflets déformés de la réalité sont lieu commun dans cet égout à ciel ouvert de l'inconscient,

Navigateur onirique, orateur public j'aime parfois réciter des textes qui s'évanouissent dans l'air et se délivrent du papier ou tout simplement lire à l'envers pour le délire,

Ici les couples ne sont qu'illusions d'union libre dont le souvenir s'efface jusqu'à la première page dès que tout est fini mais dont l'effet immédiat est plus vif que des amphétamines,

Ultime divagations nocturnes qui laissent place au premier béguaiement du matin, naufragé de l'aube je me baigne une dernière fois dans les nuages ivre de mes exploits mais triste de quitter cet endroit,

La visite est finie, rendez-vous à la sortie des illusions passées. 

Posté par mumin à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 avril 2009

mordicus

Posté par mumin à 14:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 mars 2009

Parlons-en

L'amour est un sentiment recyclable lorsque certains le tournent vers les cieux...

Posté par mumin à 17:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 février 2009

Tous dans le même bateau

Laisse moi te planter le décor et ce style haut dans la gorge,

Partout les mêmes maux qui s'abritent derrière les phrases qu'on nous sert et qui me sortent par les orbites oculaires,

La compétition bat son plein et les organisateurs crient fort :"Allons! Dépêchons! Il n'y en aura pas pour tout le monde et le navire ne va pas tarder à lever l'ancre"

D'un côté les pirates et de l'autre les valeureux moussaillons qui ne sont rien d'autre que de simples employés,

Tout le monde s'agite et personne ne veut louper le départ, les uns en aiguisant leur couteau les autres en lavant le pont pour accueillir leur capitaine,

Pas un seul ne s'est inquiété de la destination mais tous foncent, persuadés que ce sera forcément mieux, voilà comment prennent formes les rêves les plus hideux,

Lorsque bons et mauvais s'unissent pathétiquement en désespoir de cause et tentent ridiculement de colmater les brèches dans la cale,

Trop tard l'eau prend de toutes part mais ces derniers décident de faire alors main basse sur les rations des honnêtes passagers afin de mourir en gardant le privilège de pouvoir se goinfrer une dernière fois.

Posté par mumin à 14:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 février 2009

Mise au poing

Laisse moi te planter le décor et aussi ce style haut dans la gorge....

Posté par mumin à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2009

L'étrange hommage à Mr Aznavour

Je me voyais déjà en haut de l'hashich,

A gigoter devant une bande de hocheur de tête frénétiques qui trichent et vivent à mon crochet,

Séparés par un voile de fumée qui traine une odeur de haine,

Tout droit échappés de la cage d'escalier d'un de ces bâtiments qui pousse au cours d'une nuit sans avenir au milieu d'odeur de foutre et de pisse,

Parmi les seringues usagées imbibées de traces génétique dégénérée ci gît les décombres d'un monde abandonné,

Rongé par une révolution sponsorisé les gens ont finis par prendre les armes lorsque l'usine à fabriquer les rêves à fermée,

Alors surgi de nulle part une bonne aryenne accompagnée de son nain à voulu tout reprendre en main mais en vain...

Les vents d'heures à la sauvette se sont déjà enfuis en compagnie de leur clients pour échapper à ce massacre insonorisé,

Je me sent ouvert au moment où j'entends une voix me dire t'est foutu,

Et continue tout sourire à compter mes fables émanant d'un esprit biscornu,

Malgré moi dévoile mon âme et mon mal, arme mon fusil et tire la dernière balle

Posté par mumin à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]