06 janvier 2009

L'étrange hommage à Mr Aznavour

Je me voyais déjà en haut de l'hashich,

A gigoter devant une bande de hocheur de tête frénétiques qui trichent et vivent à mon crochet,

Séparés par un voile de fumée qui traine une odeur de haine,

Tout droit échappés de la cage d'escalier d'un de ces bâtiments qui pousse au cours d'une nuit sans avenir au milieu d'odeur de foutre et de pisse,

Parmi les seringues usagées imbibées de traces génétique dégénérée ci gît les décombres d'un monde abandonné,

Rongé par une révolution sponsorisé les gens ont finis par prendre les armes lorsque l'usine à fabriquer les rêves à fermée,

Alors surgi de nulle part une bonne aryenne accompagnée de son nain à voulu tout reprendre en main mais en vain...

Les vents d'heures à la sauvette se sont déjà enfuis en compagnie de leur clients pour échapper à ce massacre insonorisé,

Je me sent ouvert au moment où j'entends une voix me dire t'est foutu,

Et continue tout sourire à compter mes fables émanant d'un esprit biscornu,

Malgré moi dévoile mon âme et mon mal, arme mon fusil et tire la dernière balle

Posté par mumin à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'étrange hommage à Mr Aznavour

Nouveau commentaire