12 décembre 2009

Insomnie

Quelques grammes de mots coinces entre les dents qui m'empechent de retourner entre les bras de morphee,

Sans cure dans tous les cas a part engraisser les matinees, blanchir mes nuits, noircir mes cahiers et cerner mes yeux,

Pour exprimer a la force de mes poignets ce que ma bouche ne peut articuler durant ces longues journees sans saveur, sculpter au laser ces blocs de pensees velleitaires qui m'obstruent la vue, ne veulent pas me laisser me soustraire a ces divagations nocturnes sans interet general mais plutot comme une peine que je purge de mes veines,

Impossible de faire taire le sale gosse qui se reveille en moi lorsque les aiguilles du cadran avancent inexorablement de la grande nuit au petit matin,

Ces longues heures en tete a tete avec le papier prennent alors des allures de western dont je suis le seul cowboy charger d'attrapper au lasso cette inspiration sauvage pour un rodeo a l'issue incertaine, souvent jusqu'a ce que le ciel prenne cette couleur ecarlate,

Alors seulement je laisse les mots errants continuer a tourner en rond a l'arriere de ma tete en attendant leur tour, le temps que les phrases precedentes soient bien tassees et sechees.

Posté par mumin à 04:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Insomnie

Nouveau commentaire